Expositions consacrées à la peinture de paysage
Année 2010

Paul Signac, Arc-en-ciel. Venise
1905
Collection particulière
© 2010, ProLitteris Zurich

De Renoir à Sam Szafran - Parcours d'un collectionneur
10 décembre 2010 - 13 juin 2011
Fondation Pierre Gianadda, Martigny, Suisse


La Fondation Pierre Gianadda présente une sélection de cent vingt œuvres environ, peintures et dessins, appartenant à un collectionneur privé ayant souhaité garder l'anonymat. Cette exposition retrace l’évolution de la peinture depuis Jean-Baptiste Corot et Eugène Boudin, jusqu’à nos jours. L'intérêt d’une collection particulière se définit par sa cohérence et son exhaustivité, mais aussi par les choix qu’elle reflète et qui relèvent des préférences d’un individu. Les axes qui ont été privilégiés ici sont clairs. Si l’impressionnisme est évoqué par une sélection d’œuvres magistrales signées Monet, Renoir, Sisley ou Morisot, le néo-impressionnisme est quant à lui plus largement représenté encore, notamment par Signac, Camille Pissarro et Maximilien Luce. Parmi les Nabis, c’est Maurice Denis qui est privilégié. lI y a aussi un très beau choix de paysages peints par Emile Othon Friesz au cours des années fauves, un bel ensemble de toiles peintes par Marquet, sans oublier un séduisant Van Dongen et une vigoureuse marine de Valtat.

Joseph Vernet
La cascade, vers 1748
© Roger Viollet

Tivoli, variations sur un paysage au XVIIIe siècle
18 novembre 2010 - 20 février 2011

Musée Cognacq-Jay, Paris


L’exposition Tivoli. Variations sur un paysage au XVIIIe siècle propose une réflexion originale sur l’évolution du paysage, de 1720 à 1830, autour d’un motif particulier : le site de Tivoli et son célèbre temple dit de la Sibylle. En cinquante oeuvres, peintures, dessins et gravures, l’exposition propose de confronter le regard porté par les plus grands artistes de l’époque sur ce motif : une brève introduction présente l’origine de son succès, au début du XVIIe siècle, dans l’entourage de Paul Bril et de Gaspard Dughet. Pour le XVIIIe siècle, Vanvitelli, Boucher, Vernet, Hubert Robert, Piranèse... se
succèdent autour du même motif. Puis Valenciennes, Simon Denis ou Granet qui furent en France les précurseurs du paysage moderne.

Paul Cézanne
L’Ermitage à Pontoise, 1881
Von der Heydt-Museum Wuppertal

Jardines impresionistas (Jardins impressionnistes)
16 novembre 2010 - 13 février 2011

Musée Thyssen-Bornemisza et à la fondation Caja Madrid


Cette exposition analyse l'évolution de la peinture de jardins, englobant non seulement les grandes figures de l'impressionnisme, mais aussi de leurs précurseurs tels que Delacroix et Corot, puis des artistes comme Klimt, Munch et Sargent…

Giuseppe De Nittis
Le long de l’Ofanto© Pinacoteca Giuseppe de Nittis, Barletta
Photo : Pierluigi Siena

Giuseppe De Nittis (1846-1884)
La modernité élégante

20 octobre 2010 - 16 janvier 2011

Petit Palais, Paris


Il fut l’ami de Manet et de Degas, peintre de la vie moderne, De Nittis s’intéresse à la vie des boulevards, des Tuileries et aux courses hippiques d’Auteuil ou de Longchamp, attentif à noter les toilettes et les modes de l’élégance parisienne. C’est un paysagiste sensible, aussi habile à traduire les contrastes lumineux de son pays natal que les ciels brumeux d’Ile de France, ou les brouillards londoniens.

Paul Signac,
Le Tréport, 1930
Aquarelle
© Coll. part.

Signac : les Ports de France
16 octobre 2010 - 16 janvier 2011

Musée Malraux, Le Havre


En 1929, âgé de 65 ans, Signac reconnu et célèbre réalise un projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps : peindre à l’aquarelle 100 ports de France. Cette série dite des "Ports de France", exécutée de 1929 à 1931, sera le couronnement de sa carrière d’aquarelliste. Le Musée Malraux présente au public la totalité des œuvres connues à ce jour de cette série, soit près de 80 aquarelles, mises en perspective avec une sélection de peintures de l’artiste témoignant de son attachement profond au monde de la mer et des ports, ainsi que quelques œuvres historiques dont s’est inspiré Signac pour sa série.

Bernard Plossu

101 éloges du paysage français
15 octobre 2010 - 15 janvier 2011

Musée des Beaux Arts, Carcassonne

Bernard Plossu, un des plus grands photographes français contemporains, est en train de renouer avec une tradition bien peu française, celle de la photographie de paysage. Sur un territoire naturel, celui de son propre pays, la France. Comme s'il fallait le regard pacifié d'un photographe au comble de son art, porté par l'extraordinaire efficacité d'un langage simplifié, pour que nous puissions atteindre à la révélation contemporaine du paysage français dont, depuis le peintre Corot, seuls quelques grands artistes avaient retenu les leçons.

Claude Monet
Impression, Soleil levant
1872, huile sur toile, 48 x 63 cm
Musée Marmottan, Paris

Claude Monet, son musée
7 octobre 2010 - 20 février 2011

Musée Marmottan Monet


Parallèlement à la rétrospective que les Galeries nationales du Grand Palais consacrent à l’œuvre de Claude Monet, le musée Marmottan Monet présente pour la première fois l’intégralité de sa collection Monet, la plus riche au monde. Pour cette occasion, les rotondes et la grande galerie du rez-de-chaussée, ainsi que la rotonde des Nymphéas au sous-sol du musée et la salle Bernheim, mettront à l’honneur 136 œuvres de Monet ainsi que quelques toiles de ses contemporains.

Claude Monet, Femme au jardinMusée de l’Ermitage, St. Petersbourg
© Musée de l’Ermitage / Vladimir Terebenin,
Leonard Kheifets, Yuri Molodkovets

Claude Monet (1840-1926)
22 septembre 2010 - 24 janvier 2011

Galeries nationales du Grand Palais

Claude Monet incarne l'expression la plus pure de l'impressionnisme, pour constituer au début du XXe siècle, un des fondements de l'art moderne. Résultat de recherches récentes, cette manifestation invite à revoir et reconsidérer Monet

Un certain paysage, paysages incertains
19 septembre 2010 - 31 juillet 2011

Musée des beaux-arts, La Rochelle

Dans un accrochage original, le visiteur pourra découvrir à côté de toiles connues de Corot, Troyon ou Balande, bon nombre d’artistes attachants et originaux qui baliseront cette histoire d’un genre qui a suscité la modernité en peinture.

Camille Corot
Entrée du port de La Rochelle
1851, huile sur bois, 27 x 40,5 cm
Collection particulière
© Didier Michalet

Un siècle de paysages. Les choix d’un amateur
19 juin - 25 octobre 2010

Musée des Beaux-arts, Lyon


C’est une collection d’une qualité remarquable qu’expose le Musée des Beaux-arts de Lyon. Son propriétaire souhaite rester discret, mais son identité est révélée à deux endroits du catalogue : il s’agit de Jacques Gairard, ancien PDG de SEB. L’exposition présente une sélection de 74 œuvres retraçant un vaste panorama de ce genre, des années 1780 à 1850 environ. Le coeur de cette collection est formé de paysages classiques et romantiques dont le point commun le plus évident est leur extrême qualité. On sent un véritable amoureux de la peinture qui n’achète pas parce que cela fait bien ou pour placer son argent mais parce qu’il aime réellement les objets dont il s’entoure.

 

Le Cabinet des dessins invite François Trocquet
19 juin - 19 septembre 2010

Musée Malraux, Le Havre


François Trocquet a dirigé au printemps 2009 un atelier de dessin au bois à l’occasion de l’exposition Voyages pittoresques. La Normandie monumentale. Ce dessinateur intuitif a réalisé de nombreux dessins, jouant des similitudes et des décalages, pour les intégrer dans des compositions atemporelles, des paysages déconcertants qui semblent flotter dans une demi-réalité, une sorte de monde virtuel.

Paul Signac, La RochelleAquarelle et mine de plomb sur papier
Mention « à Léon Werth amicalement »
Fonds Léon Werth
© Photographe Jean Bernard

Léon Werth (1878-1955) Le Promeneur d'art
19 juin - 19 septembre 2010

Musée de l’hospice Saint-Roch 36100 Issoudun


D’abord marqué par la naissance de l’impressionnisme et sa rencontre avec Monet, Léon Werth est un homme du XXe siècle attiré par ces artistes qui ont ouvert la voie vers l’art moderne. Se qualifiant lui-même de « promeneur dans le monde des couleurs, des formes et des apparences », il restera attentif aux démarches singulières de Bonnard à Jourdain, de Signac à Matisse. Une centaine d’œuvres (peintures, dessins, sculptures et mobilier) auxquelles Léon Werth se réfère sont réunies et montrées aux côtés de très nombreuses publications et pièces d’archives.

Peindre en Normandie
11 juin - 11 juillet 2010

Maison des Arts, Grand Quevilly (Basse-Normandie)


Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, exposition d’une cinquantaine de toiles de paysages haut-normands de la fin du XVIIIe siècle aux années 1950-70, provenant de la collection «Peindre en Normandie» réunie par le Conseil Régional de Basse-Normandie et comprenant des oeuvres de Corot, Huet, Cals, Courbet, Jongkind, Monet, Lebourg...


Camille Pissarro
Le Pont Boïeldieu à Rouen, soleil couchant
Birmingham Museum and Art Gallery
© Birmingham Museums & Art Gallery

Une ville pour l’impressionnisme : Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen
Du 4 juin au 26 septembre 2010

Musée des Beaux-arts de la ville de Rouen


Un des derniers grands thèmes de l'histoire des impressionnistes qui n'ait pas fait l'objet d'une exposition: Rouen, cité normande, comme laboratoire de la nouvelle peinture, entre agitation urbaine et ruralité, vieilles pierres et industries galopantes, le tout vibrant aux reflets de la Seine. Monet, Pissarro, Gauguin et Turner.

Eugène Boudin
La route de Trouville à Honfleurvers 1860, huile sur toile
© Musée Eugène Boudin

Honfleur Entre Tradition et Modernité 1820-1900
Du 2 juin au 6 septembre 2010

Musée Eugène Boudin, Honfleur


Le Musée Eugène Boudin, en mettant en valeur ses propres collections complétées par des prêts prestigieux, propose de retracer cette histoire des peintres, entre pré et postimpressionnisme, de Corot à Vallotton, afin de mettre en lumière, entre les oeuvres et les artistes, des liens parfois estompés ou oubliés (peintres présentés : R-P.Bonington, Eugène Boudin, Adolphe-Félix Cals, Camille Corot, Gustave Courbet, Alexandre Dubourg, Eva Gonzalès et Henri Guérard, Paul Huet, Johan-Barthold Jongkind, Claude Monet, Georges Seurat, Alfred Stevens, Constant Troyon, Paul Vallotton, Edouard Vuillard...)

Eugène Boudin
Marée basse à Etaples,1886
huile sur toile
Collection du musée des beaux-arts
de Bordeaux

Chefs-d’œuvre de la collection
Nouvel accrochage des collections permanentes
A partir du 15 mai 2010

Musée des beaux-arts de Bordeaux


Titien, Véronèse, Brueghel, Van Mour, Lawrence, Delacroix, Corot, Redon ou encore Picasso... Le musée des beaux-arts de Bordeaux présente dans l’aile sud ses oeuvres les plus prestigieuses, donnant ainsi un aperçu chronologique global des richesses de sa collection du 15e au 20e siècle.