Qui sommes-nous ?

Emmanuel Hau
Président de l'association

Le mot du président

Trop de notes, mon cher Mozart…

Chacun se souvient de cette phrase assassine prêtée à Joseph II.

Cette phrase ne l’avons nous pas souvent entendue lorsque nous avons voulu mettre en musique le rêve du jeune Christian Grellety Bosviel qui, sachant sa mort prochaine, a fait don de sa collection pour qu’elle devienne l’amorce d’un futur et bien improbable musée du paysage français ?

N’y avait-il pas déjà trop de musées déserts, trop de tableaux oubliés au fond de leurs réserves ?

Et pourtant n’était-il pas paradoxal qu’aucun musée thématique sur le paysage n’ait vu le jour en France, alors que tout peintre a pratiqué ce genre ?

L’histoire de la peinture n’est elle pas jalonnée des continuités et des ruptures qu’ont tracées des noms célèbres, des précurseurs comme Claude Gelée ou Poussin, aux modernes comme Olivier Debré et ses bords de Loire, en passant par ceux que, très injustement, on appelle les « petits maîtres », prédécesseurs ou successeurs des Impressionnistes qui, eux, ont su capter la plus grande part de la célébrité ?

N’est-il pas fascinant de mettre en perspective cette trajectoire retraçant la façon dont l’homme regarde le monde qu’il habite, le retranscrit, et continue à le faire quand l’articulation de l’œil et de la main n’a plus le monopole dans l’art de reproduire ?

Les paysages, même s’ils sont plus des ressentis que des descriptions, ne sont-ils pas une première approche dans le respect de la nature, de « l’environnement » notion qui se veut si « moderne » ?

Bref, ne peut-on faire revivre cette histoire, et, à partir de ce cheminement, éveiller ou réveiller, bien au delà de la simple admiration, des étonnements, des découvertes de complicités nouvelles, de 7 à 77 ans et même au delà !

C’est un peu ce à quoi veut aider notre musée « vivant ». Peut-être pas seulement un édifice mais en tous cas une pierre, certes modeste, que nous posons, persuadés, comme nous le sommes, que « La beauté sauvera le monde ». Si vous le croyez aussi, rejoignez nous.

Emmanuel Hau

Vincent Pomarède
Conservateur général du Patrimoine
directeur du département des Peintures
du musée du Louvre
Président d'honneur de l'association

Le mot du président d’honneur


« Un musée de plus, nous sommes-nous dit lors de la réception du premier dossier que Christian Grellety-Bosviel nous a fait parvenir à propos du musée vivant du Paysage français, dont il promeut la création et est l’enthousiaste cheville ouvrière. Nous avons cependant rapidement changé d’avis.

Nombre de musées se créent chaque année et comme il le dit lui-même avec justesse « Bien des collections sont dispersées à la mort du collectionneur. Il ne faut pas le regretter, au contraire. Peu d’entre-elles méritent l’édification d’un « énième » musée ou même l’agrandissement d’un lieu d’exposition ».

Alors, pourquoi cette collection devrait-elle faire exception, nous demandions-nous ? »

En savoir plus

Christian Grellety Bosviel
Fondateur de l'association

Historique du projet - Objectifs de l’association

Fondée à l’initiative de Christian Grellety Bosviel en novembre 2003, l’association a pour objectif de créer un musée vivant sur le thème du Paysage français, à partir de la collection de tableaux de grande qualité acquise par ce dernier.

En savoir plus

Les membres du comité de pilotage de l'association

Organisation et finances de l’association

Soumise à loi du 1er juillet 1901, l’association regroupe plus de 200 adhérents et près de 1.200 sympathisants.

Elle se compose d’un bureau, d’un conseil d’administration et d’un comité de pilotage ainsi que d’un comité scientifique et d’une commission mécénat.

Depuis 2005, elle est reconnue d’intérêt général. Les dons et cotisations qui lui sont consentis bénéficient à ce titre des réductions d’impôt de 66% pour les particuliers et 60% pour les sociétés.

En savoir plus