Cycle de visites-conférences en 2015-2016






Paul Signac (1863-1935)
Port-en-Bessin. 1884.
Huile sur toile. 45 x 65 cm.
Collection particulière   
© Collection particulière

 

Berthe Morisot (1841-1895)
Le port de Cherbourg. 1871.
Huile sur toile. 42 x 56 cm.
Yale University Art Gallery, New Haven.
© Courtesy of Yale University Art Gallery.

Au printemps, nous vous avons proposé de découvrir deux expositions temporaires sur le paysage :

«  L'atelier en plein air, les impressionnistes en Normandie. »
au Musée Jacquemart-André
Exposition ouverte du 18 mars au 25 juillet 2016

La Normandie s’impose ainsi comme l’atelier en plein air préféré des Impressionnistes (Monet, Renoir, Pissarro, Degas, Sisley, Boudin, Morisot, Gauguin...), qui vont y épanouir leur art et le renouveler constamment.

À travers une quarantaine de tableaux, l’exposition se propose d’évoquer d’abord le rôle décisif joué par la Normandie dans l’émergence du mouvement impressionniste, à travers les échanges entre paysagistes français et anglais, le développement d’une école de la nature et les rencontres de Saint-Siméon. Puis, passant d’une approche historique à une approche géographique, l’exposition montrera à quel point les paysages et plus encore les lumières de la Normandie ont été déterminants dans l’attirance que cette région a exercée sur tous les maîtres de l’Impressionnisme.

Tarif : 30 euros (conférence + droit d’entrée + droit de parole + écouteurs)

Deux rendez-vous possibles :

- samedi 16 avril 2016 à 12h45
- jeudi 12 mai 2016 à 14h15


 

Albert Marquet (1875-1947)
Le Pyla. 1935. Huile sur toile, 50 x 61 cm.
Musée des Beaux-Arts, Bordeaux
© ADAGP, Paris 2016 / Musée des Beaux-Arts, Mairie de Bordeaux / Cliché L.Gauthier.

 

Albert Marquet (1875-1947)
La Seine à Poissy. 1908.
Huile sur toile. 65 x 81 cm.
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
© ADAGP, Paris, 2016. Musée d’Art moderne. Roger-Viollet.

Albert Marquet
Peintre du temps suspendu
Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
Exposition ouverte du 25 mars au 21 août 2016

Le musée d’Art moderne consacre à Albert Marquet (1875-1947), une importante monographie regroupant plus d’une centaine d’œuvres -peintures et dessins-, certaines montrées pour la première fois en France. Le parcours chronologique et thématique de l’exposition permet de redécouvrir un artiste inclassable qui a évolué avec les mouvements de l’époque, du post-impressionnisme au fauvisme, tout en conservant son indépendance stylistique.

Marquet a passé sa vie à voyager entre les rives de la méditerranée et de la Seine, faisant du paysage et de l’eau, ses motifs favoris. Le parcours de l’exposition met en lumière sa constante recherche de modernité à travers les différents aspects de son œuvre : depuis ses premiers travaux à Paris et à Arcueil aux côtés de Matisse, ses œuvres de la période fauve, ses nus si caractéristiques, jusqu’à son obsession du paysage, de la variation à la série.

Tarif : 30 euros (conférence + droit d’entrée + droit de parole + écouteurs)

Deux rendez-vous possibles :

jeudi 26 mai 2016 à 19h
mardi 7 juin 2016 à 13h


 

Cet hiver, nous vous avons proposé de suivre une visite-conférence de l'exposition

«  Paysages, la belle boucle de la Seine »
au Musée Français de la Carte à Jouer

Cette exposition, organisée en partenariat entre le Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux et le musée d'Art et d'Histoire de Meudon nous convie à une promenade picturale le long de la Seine, dans cette « belle boucle » qui s’étend d’Issy-les-Moulineaux à Suresnes, de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au début du XXe siècle.

Ces lieux furent le sujet de nombreux tableaux et une source d’inspiration pour les artistes dès le début de ce siècle. La nature y apparaît d’abord presque vierge. La «  belle boucle  » vit pourtant des mutations sans égal, du fait de la proximité de Paris qui favorise sa rapide industrialisation.

À Issy-les-Moulineaux, l’accent sera plus particulièrement mis sur la période comprise entre 1860 et 1930, notamment au travers de tableaux d’Alfred Sisley, Émile Schuffenecker, Henri Harpignies, Maximilien Luce, Johan Barthold Jongkind, ainsi que de dessins d'Albert Gleizes et de gravures de Félix Bracquemont et Charles Daubigny.


Deux rendez-vous possibles :

- mardi 16 février 2016 à 14h15
- samedi 12 mars 2016 à 14h15


Tarif : 23 euros (conférence + droit d’entrée)


 



Félix Vallotton
L’Estérel et la baie de Cannes, 1925
Huile sur toile, 54 x 65 cm
Collection particulière, Villa Flora, Winterthur
©  Collection particulière, Villa Flora,
Winterthur,
Photo Reto Pedrini, Zürich

 



Odilon Redon
Le Bateau rouge, vers 1910
Huile sur toile, 54 x 73 cm
Hahnloser/Jaeggli Stiftung, Winterthur
© Hahnloser/Jaeggli Stiftung, Winterthur.
Photo Reto Pedrini, Zürich

A l'automne, nous vous avons fait découvrir l'exposition

«  Villa Flora, les temps enchantés »
au Musée Marmottan Monet
Exposition ouverte du 10 septembre 2015 au 7 février 2016

Une vie pour l’art, une vie avec les artistes
75 chefs d’œuvre présentés pour la première fois en France, racontent l’histoire unique d’un couple de collectionneurs engagés et passionnés.
Hedy et Arthur Hahnloser, suisses, se sont tournés vers la création de leur époque et ont réuni, entre 1905 et 1936, des œuvres post- impressionnistes : nabis et fauves. Sur les conseils de leurs amis peintres comme  Félix Vallotton, ils s’enthousiasment également pour le travail de Bonnard, Vuillard et Maillol.
Soucieux de constituer une collection cohérente, ils achètent des œuvres de Van Gogh, Manet, Renoir et Cézanne afin de mieux comprendre le contexte  de création des œuvres de leur collection.
La villa Flora, célèbre maison du couple, à Winterthur, en Suisse, devient un lieu de rencontres, d’échanges et de création, un repère d’artistes.
Paysages de Pierre Bonnard, Paul Cézanne, Ferdinand Hodler, Henri Manguin, Henri Marquet, Henri Matisse, Odilon Redon, Félix Vallotton et Vincent Van Gogh.

Tarif : 28 euros (conférence + droit d’entrée + écouteurs)

Deux rendez-vous possibles :

- samedi 26 septembre 2015 à 15 h15
- jeudi 15 octobre 2015 à 16 h40.